Lorsque j'ai annoncé ma candidature la semaine dernière, beaucoup ne misaient pas un kopeck sur mes chances d'être entendu.

Les mots, tonitruants, du désormais ancien maire résonnent encore à mes oreilles : "Ta carrière est cramée. On va te virer. Tes supposés amis rient aux éclats et tu ne feras qu'une seule voix, la tienne !".

Une poignée de femmes et d'hommes a montré, courageusement, qu'il ne faut jamais préjuger de la liberté de chacun à exprimer ses convictions.

Et maintenant ?

Le premier acte politique du nouveau maire a été de me retirer ma délégation d'adjoint. Je m'y attendais et je l'acceptais par avance car j'ai toujours fait de la politique pour des valeurs, pas pour des faveurs.

Je reçois de nombreux témoignages - pas ceux qui dans leur courageux anonymat déversent ici leur fiel - d'Arrageois, commerçants, responsables économiques, culturels, sportifs, éducatifs, fonctionnaires territoriaux, me remerciant d'avoir "soulevé le couvercle" et me demandant de tenir bon.

Comment ?
Comme je l'ai dit à chaud lundi soir, il n'est pas question pour moi d'entrer dans une guérilla permanente, ni même de créer un groupe indépendant au conseil municipal : ayant soutenu et même contribué (n'en déplaise à certains commentateurs) à la transformation d'Arras ces dernières années, il serait ridicule de m'opposer aux décisions qui s'inscriront dans la continuité du travail entrepris.

En revanche, j'entends utiliser pleinement ma liberté et mon indépendance recouvrées.

Je le ferai naturellement ici, en continuant à partager, au-delà de l'engagement citoyen mes passions culturelles et sportives.

Je le ferai aussi au conseil municipal, en m'appuyant sur les attentes de nouvelles pratiques politiques et sur l'exigence formulée par l'historien Marc Bloch en 1940 "Le peuple mérite qu'on se fie à lui et qu'on le mette dans la confidence".

Enfin, je resterai à votre écoute, à l'écoute de tous les Arrageois, à la fois dans mes permanences et sous une forme associative à inventer, pour recueillir et fédérer les volontés d'engagement, les idées et les suggestions.