Les lecteurs réguliers de ce blog savent déjà la place de Dominique A dans mon quotidien musical, dans mes souvenirs de concert et même dans dans mes affinités littéraires.

Si, comme le dit Matzneff, un artiste c'est d'abord un univers soutenu par un style, la singularité de celui de Dominique A, son élégance, sa poésie en font un musicien rare et son dernier album lumineux et solaire marque encore une étape dans un parcours exigeant et sans concession.

Mais Dominique A est aussi un artiste qui donne toute sa noblesse au spectacle vivant.

Ne me démentiront pas, ceux qui étaient à Béthune hier soir pour un set généreux et brillant de près de 3 heures, alternant reprise de "La Fossette", premier opus de 1992 et découverte du dernier album où les riffs rageurs et sexys du Nantais sont soutenus avec enthousiasme par un quintet de bois et vents.

En cadeau pour ce week-end pascal, un extrait de ce moment émouvant et inoubliable.


Close West - Dominique A par rue89