C'est un intelligent magazine ferroviaire (rien que l'idée de confier une tribune mensuelle à Dominique A, si c'est pas intelligent, ça ?) qui met en scène un dialogue entre le psychanaliste Serge Tisseron et le visionnaire Joël de Rosnay sur l'impact des TIC dans nos vies professionnelles et intimes.

Je vous en livre un passage en guise de devoir de vacances : "La démocratie virtuelle ne peut en aucun cas remplacer la démocratie réelle. La confrontation sociétale, l'écoute des autres dans des situations de proximité physique (quartiers, villages, syndicats, partis,..) ne sont pas remplçables par l'électronique. Je perçois de plus en plus un certain désenchantement vis-à-vis de la technologie, une sorte de "blues des branchés". Je pense que le grand luxe, demain, sera sans doute d'être débranché pour éviter cette nouvelle "infopollution". Pour prendre simplement le temps de réfléchir."

Je ne suis pas totalement d'accord.. mais je débranche quand même tout pendant 2 semaines : le blog, facebook, viadeo.. et même les mails... direction là-bas.



Retour le 24 août !