Un blog, ça se surveille comme le lait sur le feu !!

Je le quitte des yeux un week-end, le temps d'un samedi parisien sous le soleil (découverte du zoo de Vincennes pour le petit bout de chou) et d'un dimanche arrageois.. sous le soleil (vélo au polygone).. et voici que ça s'étripe sur la Lybie et les vacances du Président.

Sérieusement, c'est pas que je ne pense rien de tout ça, mais ça m'agace un peu (on devrait être d'accord JF !) que la presse nous emmène sur les terrains les moins intéressants et sur l'écume des choses.

D'abord, on ne peut quand même pas se plaindre de l'omniprésence de Sarko.. et aller le titiller alors qu'il n'a rien dit depuis 5 jours.. faudrait voir à être cohérent.

Et puis sur le fond.
OK, les vacances , ça fait "nouveau riche".. c'est pas le Old Cataract à Assouan ou le Danieli à Venise, chers à Mitterrand, mais les temps ont changé et nous avons une Présidence new-look.

Pour la Lybie, la communication n'est pas limpide.. et surtout trop "partagée" (Guéant, Martinon, les Ministres.. tout le monde y va de sa version) mais sur le fond, franchement, comment ne pas être d'accord avec Alexandre Adler : "L'Occident considère aujourd'hui la dictature essoufflée et grotesque de Tripoli comme un moindre mal à supporter avec patience, voire à défendre un jour contre des ennemis autrement redoutables qui ne tarderaient pas à ressusciter l'agressivité terroriste des premières années du régime, les oripeaux du nationalisme arabe ayant été cette fois-ci troqués au profit d'un islamisme pur et dur."

Et je ne peux imaginer que le PS d'aujourd'hui se résume aux mots (certes souvent subtils) de François Hollande, qui est devenu le premier commentateur de la vie politique...