Suivi le débat hier soir au Quai d'Orsay avec des collègues de cabinets ministériels.
Largement commenté, évidemment, depuis ce matin.

Je reste sur ma première impression : après une victoire 1-0 au match aller (le premier tour..), Sarko est allé chercher le nul au match retour, ce qui devrait suffire pour la qualification.

Favori, plus solide, il a surtout veillé à occuper le terrain, sans se découvrir pour ne pas s'exposer à un contre assassin (s'emporter face aux contrevérités par exemple, au risque de vivre les 3 derniers jours de campagne sur le thème "on vous l'avait bien dit que c'était un dangereux agité..).
Ségo, plus mobile, a montré un vrai potentiel offensif et un pressing final qui a mis Sarko sur le reculoir mais sans toujours construire ses attaques.
Et elle aurait pu prendre un contre sur des vraies toiles défensives (Ah, chaque femme fonctionnaire ramenée chez elle par un collègue.. de la vraie créativité en direct !!).

On a eu aussi des séquences de jeu lénifiantes et parfois très faibles techniquement (nucléaire).. bref, un match honnête mais sans véritable passion, pour le spectacle fallait plutôt regarder Milan - Manchester !!

Autre débat ce soir : à l'invitation des Rotary de St Pol s/Ternoise et de Frévent, je serai à Azincourt (oui, c'est une défaite, mais c'est plus joli que Waterloo..et c'est central) pour un débat intéressant : "Internet et politique, l'émergence d'un nouveau pouvoir ?".