Le rythme a repris et j'ai un peu délaissé le blog.

Quelques mots sur ce que j'ai :

Lu : un bon Morand , méchant et pervers - Antonio Tabucchi qui me laisse toujours perplexe - une nouvelle brillante d'Eric Chevillard , distribuée avec Télérama.

Vu : trois films très différents, mais dérangeants, chacun à leur façon : "Le vent se lève" de Ken Loach sur l'engagement, ses limites, sa violence, ses compromissions - "La tourneuse de pages" l'histoire d'une vengeance tenace et haletante - "Une vérité qui dérange", en avant-première au Ministère de l'écologie, un documentaire sur le combat d'Al Gore contre le réchauffement climatique.. plein de bons sentiments à l'américaine.

Ecouté Diam's en boucle.. signe que les enfants grandissent, et me font rajeunir !

Ah oui, je ne suis pas allé à Marseille.. et je n'aurais pas aimé être à La Rochelle.

Et pour rassurer Jean-Fabien, j'ai rempli mes fonctions d'élu à Arras : repas des aînés, fête de l'andouillette, réunion avec les services culturels pour préparer la rentrée, notamment à l'Ecole Nationale de musique, danse et théâtre.