Dans la nuit de ce Lundi 22 au mardi 23 mai ,à 1h, Serge Levaillant qui fait chaque nuit le bonheur des auditeurs de France Inter dans son émission “Sous les étoiles exactement” recevra aux côtés de Christian Camerlynck, Béatrice Coton et Jean-Jacques d’Amore les organisateurs de Faites de la Chanson et les chanteurs amateurs d’Arras : Yves Le Deist, Marie Subst, Yvelise Bayle et Jean-Benoît Nison qui chanteront en direct, accompagnés par Damien Nison.

Quintessence de l'amateurisme qui rime avec passion, exigence et sincérité.. et qui peut donner des moments aussi forts que la rencontre avec Romain Didier au Pharos il y a une semaine, ou des fêtes aussi généreuses que la Fête des Allées hier à Arras.

Mais l'article de Benoît Helme dans le Monde 2 ce week-end nous rappelle aussi l'émergence du statut d'amateur comme un "métier d'avenir", celui qui consiste à surfer sur le discrédit des pros, dont l'optique est jugée "trop parfaite" et à devenir, grâce aux nouvelles technologies et aux médias, photographe, journaliste.. ou chanteur star en quelques semaines.

Rafraîchissante - la démarche de Ségolène Royal qui consiste à considérer chaque citoyen comme un "expert des problèmes vécus" - cette évolution peut devenir franchement inquiétante appliquée à la politique quand on sait qu'une société comme Aia casting prépare actuellement une "Star Ac' de la politique"...

Et puis l'auteur titille la blogosphère (un blog créé toutes les secondes) et ce "désir d'expression de soi".. ce besoin du blogueur d'un "retour sur ce qu'il expose" selon Serge Tisseron.. un prétexte tout trouvé pour revenir sur cette liste des 23 de Domenech et jouer au sélectionneur.. amateur en lui reprochant l'absence de Giuly, d'Anelka et le choix de Barthez face à Coupet !