une tribune intéressante de Jean-Pierre Raffarin.