12 mai 1976 (déconseillé aux âmes sensibles..)

Je me souviens du maillot bleu ciel de Curkovic, mais je ne sais plus très bien si je l'avais vu dans Onze ou si la télé de mes parents était déjà en couleur.

Je me souviens de ces rendez-vous, tous les quinze jours, le mercredi avec les voisins.. on y avait pensé toute la semaine, on avait déjà joué le match toute la journée dans la rue avec les copains.

Je me souviens du tee-shirt Manufrance.. le merchandising naissant .. mais surtout d'un coeur vert qui battait à l'unisson.

En entendant aujourd'hui sur France Inter mes idoles d'hier, Curko, Piazza, Bathenay.. je retrouve des émotions enfouies, des souvenirs d'un enfant qui s'ouvrait au monde en découvrant Liverpool, Kiev, Glasgow avec Saint-Etienne.

Je sais, cela peut paraître futile, voire insignifiant pour certains, incohérent même avec un engagement pour la diffusion d'une culture de qualité.. mais voilà, j'aime le foot, je le revendique comme lieu de partage d'émotions universelles.

Bien sûr les dérives, l'argent sale, la bêtise de certains "supporters".. comme dans toute activité humaine, le pire cotoîe le meilleur.. et le meilleur pour moi s'est fait de ces partages : l'épopée des Verts, les larmes de Séville en 82 et la joie de l'Euro 84 avec la bande à Platoche, la coupe d'Europe du PSG à Bruxelles avec Guillaume en 96, le rêve de 98 : Lens, champion de France et la France, championne du monde..la folie dans le stade avec mon père, ces émotions que je partage aujourd'hui avec mon fils quand il découvre Bollaert, le stade de France ou Gerland et les Lyonnais (les Verts de sa génération..).

Allez, pour être sûr de créér un peu de débat sur le blog, je vais faire comme les milliers de Français qui aiment le foot, et jouer au sélectionneur..voici donc
Ma liste des 23 : Coupet (n°1) , Barthez, Landreau - Sagnol, Thuram, Gallas, Abidal, Silvestre, Givet, Mexès, Clerc - Makelele, Vieira, Malouda, Zidane, Dhorasso, Diarra, Giuly - Henry, Trezeguet, Wiltord, Anelka, Saha.

Rendez-vous Dimanche !

Sur le courage en politique..

une tribune intéressante de Jean-Pierre Raffarin.