Pas encore écrit depuis le lancement du blog la semaine dernière.
La faute au rythme de vie, à l’enchaînement des journées de travail et du mandat municipal ?

Et pourtant les sujets ne manquent pas où je voudrais dire mes inquiétudes (le rapport des préfets qui indique que « les Français ne croient plus en rien ») , mes colères (les énièmes provocations de Le Pen à l’approche des commémorations de la découverte d’Auschwitz) mais aussi mes espoirs (le courage et la détermination de Mahmoud Abbas en Palestine).
Des réflexions aussi sur la dignité de Dominique Baudis face à la calomnie et à son écho médiatique.

Peut-être n’ai je pas encore intégré le rythme du blog, son écriture rapide sans recherche de style, qui ouvre sur des questions plutôt que sur des réponses.

Il faudrait pouvoir écrire comme Félix Fénéon et ses « Nouvelles en trois lignes » (Editions Macula), lues ce week-end.

Deux perles, petits instantanés d’actualité de l’époque...et d’humour :

« Les socialistes stéphanois se prononcent contre le cumul. C’est dire à M.Ledin, député, de ne pas rester maire. »

« A Trianon, un visiteur s’est dévêtu et s’est couché dans le lit impérial. On conteste qu’il soit, comme il le dit, Napoléon IV. »

C’est aussi à vous, qui me lirez, par vos commentaires, de donner du rythme à ce blog.